{ Orchidées sauvages } Ophrys brun, mais pas que…

Pour la petite histoire, j’ai rencontré Sylvie grâce à FB. C’est une fan du Gers, de la nature et bien sûr une grande fan des orchidées. Voici son blog Gersicotti Gersicottat. J’avais mis une annonce comme quoi je cherchais des orchidées et elle a arrangé une sortie magique sous la pluie -) Elle n’habite plus dans le Gers et a fait plus de 3 heures de route pour me montrer ses coins secrets.  Eh oui souvent les orchidées reviennent au même endroit s’il n’y a pas eu de changement radical. On apprécie alors les zones protégées avec zéro pesticide autour. Ce sont des fleurs fragiles, il faut en prendre soins et ne jamais les cueillir…. Oui j’ai vu des personnes les ramasser pour la déco de leur table ! Il faut vraiment les laisser en paix pour le bonheur de tous, les pollinisateurs les adorent et nous aussi…

Ce matin il pleuvait beaucoup… Nous étions couvertes de boue mais on oubliait qu’on était trempées dès qu’on en voyait une ! C’est génial de partager les mêmes passions et de rencontrer des personnes aussi généreuses de leur temps et de leurs savoirs.

Voilà vous allez découvrir plusieurs espèces sous la pluie, c’est d’autant plus difficile de les photographier car il n’y avait pas de lumière, le ciel était lourd et sans éclaircies… Et prendre des photos sans lumières ce n’est pas facile. j’ai essayé de les éclairer avec une lampe LED et voici le résultat.

Ophrys brun

L’Ophrys brun trouvé en avril 2019 vers Castelnau-Barbarens, dans le Gers.

Nous avons retrouvé des Ophrys de mars… Mais les voir sous la pluie, c’est différent et celles-ci sont étonnantes !

 
Parlez-moi de votre projet par téléphone au 06 34 30 40 87 ou en cliquant ICI
Are you looking for a photographer for your business or to take some photos of your house as you are selling it ?
I am here to help you : isasouri@me.com
Menu